J’ai découvert le feetup via Instagram il y a quelques mois et j’étais très curieux ! Et j’ai eu la chance d’être contacté par Kathrin de FeetUp et son équipe pour l’essayer !

Donc après quelques semaines d’essai et d’utilisation dans mes cours, j’ai pensé qu’il serait bon de partager ici mon avis honnête.

Commençons d’abord par une petite description de son but : vous aider à faire des inversions (en particulier le poirier) de manière SÛRE et FACILE.

SÛR oui, c’est sûr. Cela signifie que vous n’avez aucune pression sur votre cou. FACILE ? Oui mais… vous devrez toujours utiliser une certaine force de base et être fort dans vos bras. Ne pensez donc pas que cela fera de la magie. Tu devras quand même faire de l’exercice !

Commençons par les avantages :

– il est très stable et robuste. Veuillez noter qu’il doit être placé contre un mur, bien que je l’aie utilisé moi-même au milieu de la pièce et qu’il se sente aussi très sûr. Mais je vous recommande, si vous découvrez vraiment les inversions et que vous les apprenez, de le placer contre le mur. Il n’est pas vissé au sol et le soulèvement du FeetUp du sol ne peut pas être empêché alors.

– Quand il est à l’envers, le coussin est très confortable et il n’y a aucune pression sur la nuque. C’est une sensation agréable. Si jamais vous souffrez de blessures au cou, c’est pour vous.

– Du point de vue du professeur de yoga, j’aime aussi parce que d’habitude on utilise le mur pour apprendre aux gens à faire le poirier. Néanmoins, ce que je n’aime pas dans cette méthode, c’est que les gens ont tendance à devenir paresseux et à utiliser le mur non seulement dans le cas de “si jamais je tombe”, mais aussi comme support pour rester stable. Les murs ne devraient pas être là pour vous soutenir, mais seulement pour vous faire sentir en sécurité. Une fois que vous commencez à utiliser le mur de cette façon, vous risquez de ne jamais pouvoir vous en débarrasser ! Et vous ne construirez pas le noyau dont vous avez besoin pour maintenir la posture au milieu de la pièce. C’est donc l’un des principaux avantages du FeetUp : une fois que vous êtes à l’envers, vos pieds ne seront plus sur le mur, mais vous vous sentirez en sécurité. C’est alors un excellent moyen de prendre la posture sans utiliser le mur et l’élève peut s’entraîner seul sans avoir besoin de la présence d’un professeur.

Je dois essayer ce drôle d’objet qui ressemble d’abord soit à un artefact SM, soit à un meuble gériatrique… hmm bon je vous laisse vous faire votre propre opinion. :p

Je dois essayer ce drôle d’objet qui ressemble d’abord soit à un artefact SM, soit à un meuble gériatrique… hmm ben je vous laisse vous faire votre propre opinion. :p

– Il peut aussi être utilisé comme support pour d’autres postures comme Uttanasana (pliage vers l’avant), pose en angle latéral, étirement des épaules, etc. Le FeetUp sera en fait livré avec un grand poster suggérant les différentes postures qui peuvent être faites avec lui. Je dois dire que certains sons sont un peu idiots (comme Bakasana, que j’ai trouvé plus difficile à faire qu’avec un bloc normal ou au sol), mais au contraire très utiles pour les autres postures mentionnées ci-dessus.

Maintenant, les inconvénients :

– il n’est pas très joli (même si vous avez le choix entre différentes couleurs). Il est très bien fait, fait de bons matériaux, mais… oui, il ressemble un peu à un truc de gériatrie et il n’est pas très joli. De plus, il ne peut pas être rangé facilement dans un placard. J’ai souhaité qu’il puisse être plié pour être rangé.

– Si vous êtes un praticien avancé, cela ne vous permettra pas d’aller plus loin. C’est un excellent outil pour s’habituer à certaines postures mais, à mon avis, il ne vous aidera pas à aller plus loin.

Pour conclure, je recommande son utilisation aux professeurs de yoga qui enseignent les inversions aux étudiants, aux étudiants débutants qui veulent explorer les inversions, ou à toute personne ayant des blessures au cou ou aux épaules. Encore une fois, ce ne sera pas magique et vous devrez fournir un certain effort pour vous mettre en position debout (force des bras et un peu de force centrale), mais une fois que vous y serez, il vous sera facile de rester.